BNP Paribas en Suisse

Rencontre avec Slaven Maligec

20 mai 2020

Ces dernières semaines, nos équipes ont été mobilisées plus que jamais pour soutenir nos clients. Nous les remercions de leur dévouement et de leur professionnalisme, qu’ils aient travaillé depuis leur domicile ou depuis nos bureaux de Zurich, Lugano ou Genève.

Nous avons rencontré Slaven Maligec, Head of CHF Debt Syndicate basé à Zurich, et avons échangé avec lui sur la crise sanitaire, sur les nouvelles possibilités de servir notre clientèle et sur la nécessité de s’adapter en cette période si particulière.

Slaven, pourriez-vous nous en dire plus sur ce que vous faites ? D'où avez-vous travaillé pendant le confinement ?

Je suis Head of CHF Debt Syndicate. Je ne travaille pas depuis la maison, je viens au bureau dans la mesure où mon poste de travail nécessite beaucoup de matériel et d’ordinateurs !

Nous avons toutefois adapté notre organisation : une partie de l’équipe se trouve au bureau et l’autre chez elle pour gérer l’école à la maison et durant les dernières vacances.

Mon état d’esprit est positif, tout comme moi. Il s’agit indéniablement d'une nouvelle expérience.”

Slaven Maligec

Quel a été votre état d’esprit ces dernières semaines ?

Je pourrais résumer ma philosophie concernant ce confinement de la manière suivante : plutôt que de « serrer les dents », ce serait de prendre les choses comme elles viennent et d’en tirer le meilleur parti, car se lamenter toute la journée n’est qu’une perte de temps !

Mon état d’esprit est positif, tout comme moi. Il s’agit indéniablement d’une nouvelle expérience, plutôt effrayante dans la mesure où certains de mes proches font partie du « groupe à haut risque », mais je n’ai pas peur pour moi-même.

J’essaie de voir les choses du bon côté. On passe plus de temps en famille et on fait plus de choses ensemble.

Nous sommes heureux que vous et votre famille vous portiez bien. Comment est-ce que vos clients font face à la situation ? Quelles sont leurs principales préoccupations ?

Concernant l’après-Covid-19, nos clients sont un peu inquiets vis-à-vis de l’avenir proche, car l’incertitude n’est pas une situation très agréable. Mais ils s’adaptent rapidement au nouvel environnement, que ce soit au travail à domicile ou à la nouvelle tarification, dès lors qu’ils ne peuvent simplement pas faire autrement.

Je pense que dès que la situation reviendra à la normale, les gens oublieront vite la situation actuelle. Mais, selon moi, nous garderons cet épisode à l’esprit étant donné ses répercussions, en espérant que nous serons mieux préparés lorsque la prochaine crise surviendra. On n’a qu’une seule vie, la naissance et la mort sont déterminées, alors le temps entre les deux devrait être le plus agréable possible. 

Et concernant les changements à venir ? Nous entendons nous masquer prochainement et le rester un certain temps J