Fondation BNP Paribas Suisse

La Fondation BNP Paribas Suisse et l’Institut Polaire Suisse ouvrent l’accès aux pôles à de jeunes chercheurs

En janvier 2018, la Fondation BNP Paribas Suisse et le Swiss Polar Institute (basé à l'EPFL) ont lancé le « Polar Access Fund », un nouvel outil permettant à de jeunes chercheurs impliqués dans ...

28 mai 2018

En janvier 2018, la Fondation BNP Paribas Suisse et le Swiss Polar Institute (basé à l’EPFL) ont lancé le « Polar Access Fund », un nouvel outil permettant à de jeunes chercheurs impliqués dans la recherche sur les changements climatiques de bénéficier de bourses pour mener leur première expédition scientifique dans les régions Polaires.  

Le Swiss Polar Institute : la Suisse dans les enjeux polaires internationaux

Fondé en 2015 et basé à l’EPFL, l’Institut polaire suisse (Swiss Polar Institute, SPI) est un consortium d’universités suisses composé de l’EPFL, l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), l’ETH Zürich et l’Université de Berne. Celui-ci vise à faire de la Suisse un acteur international clé et fédérateur dans le domaine de la recherche polaire et sur les environnements extrêmes.

Une expédition majeure autour de l’Antarctique

Pour marquer sa création, le SPI a lancé un projet d’envergure: l’Antarctic Circumnavigation Expedition (ACE), la première expédition scientifique à faire le tour complet du continent Antarctique. Cette opération, menée du 20 décembre 2016 au 19 mars 2017 à bord du navire russe Akademik Treshnikov, avait pour but de mesurer et quantifier l’impact des changements climatiques et de la pollution dans l’océan Austral, au travers de 22 projets de recherche dirigés par 55 chercheurs issus d’une trentaine de pays. Un nombre exceptionnel d’échantillons et de données ont pu être collectés pendant l’expédition et sont désormais en cours d’analyse par les équipes, avec pour objectif la publication des résultats pour la fin 2018. Alors que la Fondation BNP Paribas Suisse s’est alliée au SPI dès 2016 afin de soutenir plus spécifiquement deux projets suisses menés à bord de ACE et dirigés par les Professeurs Katherine C.Leonard (EPFL) et Heini Wernli (ETH Zurich), ce partenariat a été étendu en 2018 avec la création du Polar Access Fund.

Un fonds pour la promotion des jeunes dans la recherche polaire et sur le réchauffement climatique

Arctique, Antarctique ou régions de très haute altitude – le « troisième pôle » – sont des géographies très difficiles d’accès, alors même qu’elles représentent des environnements précieux pour la science. Les régions Polaires sont aujourd’hui tout particulièrement étudiées pour leur évolution liée à leur impact sur et leur lien avec le changement climatique. Ces recherches peuvent prendre de nombreux biais interdisciplinaires : glaciologie, océanographie, biologie, météorologie, microbiologie mais également économie, sciences sociales, médecine,… Le Polar Access Fund aidera ainsi annuellement entre 5 et 10 doctorants et post-doctorants, issus d’universités et d’instituts de recherche suisses ainsi que de disciplines diverses, à mener à bien leurs recherches en lien avec le réchauffement du climat. Des bourses allant jusque CHF 20’000.- permettront à ces jeunes chercheurs d’entreprendre leur première expédition scientifique dans les environnements extrêmes que sont les latitudes Polaires. 5 projets ont déjà été soutenus en 2018, rendez-vous sur le site du Polar Access Fund pour en savoir plus.

Intéressé par la question du réchauffement des Pôles ?

La Fondation BNP Paribas Suisse et le Swiss Polar Institute vous invitent le 7 juin à venir écouter et questionner des experts sur les enjeux polaires. Rendez-vous à partir de 17h30 sur le compte Twitter de BNP Paribas en Suisse pour la rediffusion live !