RSE

Heures solidaires : 28 collaborateurs s’engagent auprès de deux associations

3 octobre 2019

Depuis le lancement en 2018 par BNP Paribas Suisse, l’initiative des «Heures Solidaires» favorisant l’engagement social connaît un vif succès. À cette occasion l’équipe Crédit-Wealth Management s’est engagée bénévolement auprès de deux associations. Les activités ont été organisées lors de deux demi-journées et ont réuni 28 collaborateurs.

Sensibilisation, travail sur le terrain, et esprit d'équipe pour un Léman propre.

Saviez-vous que 50 tonnes de plastique de toutes tailles (de 5 à 0.001 mm) finissent chaque année dans le Léman et que les mégots de cigarettes polluent jusqu’à 500 litres d’eau par mégot en raison des substances nocives et additifs des cigarettes ?

L’association pour la Sauvegarde du Léman a pour objectif de sensibiliser et d’agir contre la pollution néfaste à la faune et la flore Lémanique.

Dans cette optique, un groupe de 17 collaborateurs a mené une action de nettoyage sur les rives du Lac Léman de la ville de Versoix le 12 septembre. Lors du débriefing des déchets collectés par le groupe nous avons appris que le mégot jeté dans un égout en ville terminait sa route … dans le lac. Eh oui ! Les « eaux de pluie dites claires » ne sont pas retraitées. Si vous aussi êtes sensibles aux déchets et à leur tri, téléchargez l’application Net’Leman qui permet à tout un chacun de contribuer à la collecte des déchets sur les rives du lac. Les informations transmises par les participants, à savoir type de détritus et lieu de la récolte, sont traitées par des scientifiques à des fins pratiques. L’application recense également les points de tri à proximité de l’utilisateur, ainsi que des astuces pour réduire nos déchets.

L’activité a permis de ramasser environ 3000 mégots, 1kg de plastique alimentaire, 15 bouteilles en verre, une vingtaine de canettes ainsi qu’un objet insolite : une antenne parabolique.

 

Faire le bien, se sentir bien pour une aventure intergénérationnelle.

Le 19 septembre c’est avec le Salon de Sylvia, association genevoise soucieuse de la situation difficile de celles et ceux souffrant d’un déficit cognitif, que 11 collaborateurs ont accompagné les hôtes de l’association lors d’une promenade au Salève, suivie d’un déjeuner.

Les hôtes, au nombre de 8 et âgés de 73 ans à 89 ans étaient accompagnés d’une équipe éducative (une art-thérapeute, un bachelier en psychologie, une assistante socio-éducative et une infirmière).

Nous avons eu le plaisir d’accompagner entre autres : Michelle et Jean-Michel, un couple marié qui a beaucoup voyagé au cours de sa vie et aime partager ses expériences. Cultivée et ouverte sur le monde, Fatima est veuve d’un diplomate international et a habité dans plusieurs pays à travers le monde. Une partie des hôtes vivant seuls, l’association leur permet de garder un contact humain et de créer un lien intergénérationnel.  

La diversité des profils des hôtes nous a permis de mesurer la solitude de ces personnes, mais aussi la richesse de leur vie. L’écoute des expériences de vies et l’échange avec ces personnes ont été source d’enrichissement personnel, collectif et mutuel.

L’homme jeune avance vite, mais l’ancien connait la route !