Prix BD Zoom 2019 : Emilie Gleason favorite des élèves et collaborateurs
BNP Paribas Suisse Actualités et Presse
mai 7, 2019 -

Prix BD Zoom 2019 sous le signe de l’échange

Envoyer à un amiEnvoyer à un ami ImprimerImprimer

Depuis trois ans, BNP Paribas en Suisse s’engage aux côtés du Département de l’instruction publique, de la formation et de la jeunesse (DIP) du canton de Genève pour faire connaître la richesse de la bande dessinée romande à travers le prix BD Zoom.

Cette année, les 3 bandes dessinées finalistes se démarquent principalement par les sujets dont elles traitent.

Un prix pour promouvoir la richesse de la bande dessinée romande

Le prix BD Zoom a comme objectif premier d’encourager la lecture auprès des jeunes en Romandie tout en valorisant le format unique qu’est la bande dessinée.

« C’est un partenariat privé public incroyable et qui est extrêmement nourrissant. » affirme Nadia Keckeis, directrice du service écoles et sport, art et citoyenneté (DIP).

Ces derniers mois, les élèves du secondaire du canton de Genève ont eu l’occasion de rencontrer et d’échanger avec les auteurs, de lire et d’analyser leurs œuvres. Cette période d’étude a conduit à la sélection de trois œuvres finalistes :

Les trois auteurs ont parcouru les salles de classes genevoises pour échanger avec les élèves sur leurs œuvres, le métier d’auteur de bande dessinée et de narrateur. Des échanges autant enrichissants pour les élèves que pour les auteurs qui nous rappellent que le livre existe avec et par le lecteur.

Zep ajoute « Il y a 20 ans on ne m’aurait pas invité à intervenir dans les classes pour promouvoir la lecture. On aurait invité un auteur de roman. ».

Promouvoir la différence, faire connaitre le mal-être et sensibiliser à la protection de l’environnement

Les bandes dessinées finalistes abordent des sujets très forts bien que différents allant de l’autisme, la quête existentielle à l’importance de la protection de l’environnement. Elles ont cependant un thème commun : la solitude.

Emilie Gleason, explique pourquoi elle a décidé d’avoir l’autisme comme sujet principal de son œuvre ; « Après 5 ans d’études, j’ai trouvé important de parler d’un sujet grave et personnel. Pour faire connaître ce que ma famille vivait, mais sans pathos, avec de l’humour. ».

Inspiré aussi de son expérience personnelle, Maurane Mazars parle de son héros, Piet, un mélomane angoissé qui ne vit que pour la musique. « Cette BD est inspirée en partie de mon expérience personnelle, mais transposée dans un autre domaine, la musique».

Pour Zep, The End part d’une anecdote en Afrique. Des Antilopes empoisonnée par les arbres qui se défendaient face à leur nombre croissant. C’est cette histoire qui a été notamment un élément déclencheur pour la recherche sur l’intelligence des arbres. Cela lui a inspiré une fiction qui aujourd’hui se rapproche parfois beaucoup de la réalité.

TED, œuvre favorite du jeune public…

Une rencontre avec les trois auteurs finalistes a été organisée en marge du Salon du Livre lors de laquelle quelques 300 élèves étaient invités. Les auteurs se sont prêtés au jeu des questions-réponses avec le public et ont même esquissé quelques coups de crayons pour leur audience. A la fin de la cérémonie, les élèves ont élu leur BD préférée parmi les trois finalistes.

En présence de Anne Emery-Torracinta, conseillère d’Etat chargée du DIP, et d’Igor Joly, délégué général de la Fondation BNP Paribas Suisse, le Prix BD Zoom 2019 a été remis à Emilie Gleason pour Ted, drôle de coco.

…Et des collaborateurs de BNP Paribas en Suisse

Dans le cadre du prix BD Zoom, les collaborateurs de BNP Paribas en Suisse se prêtent aussi au jeu des élèves. Après avoir découvert les trois bandes dessinées finalistes, ils ont procédé à l’élection de leur BD préférée jeudi dernier à la suite d’un échange privilégié avec les trois auteurs.

À l’instar des élèves, c’est Emilie Gleason avec TED, drôle de Coco qui a séduit le plus les collaborateurs.

Ces derniers ont été touchés par l’histoire de la jeune autrice et les messages qu’elle fait passer à travers sa bande dessinée.

Cette rencontre entre les collaborateurs et les auteurs, fut riche en échanges. Un collaborateur de BNP Paribas en Suisse affirme « Au-delà de nous faire découvrir des œuvres que nous n’irions pas chercher autrement, le prix BD Zoom permet d’avoir plus de proximité avec les auteurs. C’est un vrai moment d’échange que nous avons avec eux. »